Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 16:14

 

Elle m’avait promis des Reines Claude, mais m’avait prévenue que la saison était terminée,

 Je m’attendais à une livre tout au plus, et même à rien du tout car disait-elle, la saison était passée.

 Quelle ne fut pas ma surprise que lors d'une rapide visite, elle m’en laissa un panier  d’au moins cinq bons kilos.

Je les triai, en trois lots : les éclatées  pour les confitures, les plus mures pour une tarte et les autres pour la corbeille à fruits ; Paule avait bien spécifié qu’elles n’aimaient pas le froid  et  les garder à l’air ambiant était le mieux que l’on puisse faire.

 Le temps de me retourner et le bol, réservé aux confitures, était dégusté par mon mari; à qui il fit le plus grand bien, au niveau digestif  s’entend.

Donc je ne fis point de tarte mais une confiture fort goûteuse avec les  Reines Claude réservées à la tarte. 

J’en offris un bol des plus belles, comme je l’aurais fait de truffes, avec des airs de gourmet averti, à ma plus proche voisine, que mes travaux de véranda avaient certainement  dérangée, bien qu’elle prétendit le contraire.

  Nous  dégustâmes  les prunes restantes, sans nous en rendre compte, comme des friandises naturelles, du temps où les bonbons acidulés ne les avaient pas encore supplantées.

Un autre jour, invitée à déjeuner chez Paule, nous allâmes au fond du jardin, et elle m’offrit à nouveau des Reines Claude.   

C’était décidé cette fois il y aurait une tarte.  Je fouillai mon placard, à la recherche  de poudre d’amande pour en tapisser le fond, comme me l’avait conseillé Paule, mais n’y trouvai qu’un produit largement périmé. Qu’à cela ne tienne, je le remplaçai promptement par une pellicule de ma confiture de Reines Claude, qui fit un fond parfait.

Je la servis lors d’un repas où j’avais invité une amie que je n’avais point revue depuis au moins cinq ans.

Ma fille qui ne mangeait que rarement de la pâtisserie maison, s’en réserva la dernière part.

Les mois d’Août m’étaient généralement indifférents.

Mais c’était avant les Reines Claude de Paule.

Dorénavant ce mois  rimera avec Reines Claude et j’attends impatiemment la saison prochaine, afin de pouvoir déguster à nouveau les Reines Claude de Paule.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Archives

Recueils collectifs pour Lélia