Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 14:23

 

 

Le sentier disparaissait sous les herbes folles.

Seul son creux dans le sol guidait encore mon pied.

Une toile d’araignée, fine comme de la soie,

me poudra le visage.

Un lièvre apeuré fila dans un buisson

Les arbres me faisaient un toit d’émeraudes,

Que le soleil là-haut faisait toutes briller.

Je suivais cette sente où me portaient mes pas,

Caressant au passage une branche cassée.

Une laie suivie de quatre marcassins

Allant d’un trot alerte me barra le chemin

Je m’écartai d’un saut sur un arbre coupé

Et m’y juchai tel une équilibriste.

J’évitai son regard et baissai même les yeux,

Car trop de place déjà je prenais dans son monde.

J’encombrais sa forêt de ma personne oisive.

Je caressais les arbres, évitais les fourmis,

Me faisant nuage dans cet espace sauvage.

Mon esprit libre de toute contingence,

Se laissait guider par seulement l’instinct.

Comme le plus petit être de cette forêt touffue,

Je me fiais au vent.

Il m’apportait des senteurs inconnues,

La sève de l’arbre à la branche cassée,

Maintenant je la sentais,

Comme une blessure ouverte,

Qu’il tentait de cicatriser en la coagulant.

Une biche cherchait là-bas son petit.

Il croquait non loin d’elle de tous jeunes bourgeons.

Dans un creux un renard surveillait une pie,

Et sa robe se mariait à celle de la forêt.

Car nous étions déjà arrivés fin Septembre

Et toutes ces teintes chaudes

Me faisaient ressentir les premières vibrations du cœur de l’automne.

Comme une tapisserie fine

Que j’essayais de fixer dans mon esprit folâtre

Ces touches de couleur,

Que je voudrais copier  sur une toile toute blanche.

Sans nul dessin, juste des sensations

Les sensations diffuses d’un après-midi de Septembre

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Didier 28/01/2010 15:39


Quand on lit ton texte on se croirait transporté dans la forêt
ton texte es comme un film
on voit les images j'adore vraiment


A 29/01/2010 02:32


Si tu arrives à faire un tableau représentant ce poème, tu peux le reprendre à coté. Bizzzz

Punch frappé alias MARCHA


esprit de fée 09/01/2010 20:07


Très belle balade à travers vos jolismots, Esprit de fée.


Punch-frappe 10/01/2010 02:28



Comme nous sommes en hiver, je serai censée faire la même chose afin de vanter la beauté de cette belle saison. Pourtant s'il n'en n'est absolument pas besoin, je préfère rester au chaud pour
l'instant. Merci, Esprit de Fée.



Tourtaux 26/09/2009 06:31


JOLI BLOG. FELICITATIONS


Punch-frappe 26/09/2009 12:23


Je te remercie et j'essaierai d'aller plus souvent sur le tien.


Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Recueils collectifs pour Lélia