Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 13:05

Les Orres Le village 04

 

 

 

          J’avais redoublé mon CP,  bien que sachant lire, car de santé fragile ; la sieste de l’après-midi m’étant indispensable.

J’appréciais beaucoup ces deux années,  qui se déroulèrent dans cette petite classe privée mixte, du style  « petite maison dans la prairie »,  avec des élèves d’âges différents, ainsi que l’institutrice, que j’appelais « Maîtresse ».  Mais comme j’assimilai mal le calcul, ma mère lui en imputa à tort la faute. Il fut donc décidé que j’irais, l’année suivante, à l’Ecole Communale de filles ; où je fus admise, après des tests de passage,  en CE1.

 

        Je venais d’avoir six ans. L’ambiance de cette Ecole était différente ; j’y appris à chuchoter, à ruser, à dissimuler, à parler couramment  le créole, à savoir mes leçons sur le bout des doigts, et à  écrire en pleins et en déliés avec une plume sergent major.

         Nous étions dans une classe de quarante cinq élèves. J’étais, maintenant seule responsable de  moi-même, et entrepris un troc de petit-déjeuner et de  goûters avec une gamine potelée, dont la mère vendait de la confiserie créole, composée de sucres à coco à tête rose et de doucelettes.  J’apportai avec moi, par précaution, une timbale en plastique à soufflets afin de ne point me tremper les pieds en me servant de l’eau aux robinets extérieurs.

 

(…)

 

          Une fois l’an, les institutrices du primaire organisaient la remise en état des bureaux des différentes classes.  J’y appris le nettoyage de mon petit pupitre avec de la craie dont je le barbouillais d’abord, puis le raclant ensuite avec du papier de verre, afin d’en faire disparaître toute tâche, puis le ponçant entièrement avec une autre feuille d’un grammage plus fin.

Quand tout était terminé, l'on mettait un petit napperon en papier buvard ou en papier kraft autour de l’encrier en porcelaine blanche, puis on le remplissait  d’encre violette. Le bureau était ainsi protégé  pendant un certain temps. 

 

(...)

Partager cet article

Repost0

commentaires

marlalex 27/07/2012 18:24


Merci du partage de ces mots


Bises et bonne soirée

Punch-frappé 30/07/2012 01:51



Des souvenirs d'enfance...


Sorry for being so late, mais j'étais en panne dorange depuis jeudi



gilbertilo 27/07/2012 14:01


Bonjour chantal.Le poêle à charbon ,le pupitre et la plume sergent major,trois éléments indissociables de la classe d'alors.Je me souviens également du parquet et des escaliers lavés à l'eau de
javel.Deux odeurs très fortes ont marqué ma mémoire ,le tabac à pipe que fumait mon instituteur et ce parfum javellisé dans les couloirs.Quand je te disais que j'aimais le charme
surrané..................tu ne trahis pas tes souvenirs .


Dis moi ,ta jambe est-elle guérie?Bonne convalescence alors.

Punch-frappé 30/07/2012 01:50



 Les souvenirs reviennent peu à peu, même ceux que l'on croyait entièrement éffacés.  Il y avait les parquets en bois cloués faits avec de grossières  planches non
cirées,  brossés avec  brosses en chiendent et du savon noir, et terminés à la javel. En cinquième mon prof de dessin avait de la petite friture enveloppée dans du papier journal qu'il
mangeait à la récréation et parfois même pendant le cours quand nous étions occupés à un exercice. 


Souvenirs...souvenirs


Je suis remise et en principe pleinement opérationnelle.


Excuse-moi du retard j'étais en panne d'internet orange depuis jeudi.



écureuil bleu 26/07/2012 21:46


Bonsoir Chantal. Beau récit de ces premières années d'école. J'ai appris à lire ét écrire avec ma tante qui était institutrice puis mon père, instituteur lui aussi. Bisous

Punch-frappé 30/07/2012 01:31



Oui tout à fait l'on apprend parfois avec les parents. Mes parents étaient tous deux enseignants mais estimaient que j'avais les moyens d'apprendre tout autant que les autres en se
rendant à l'école.


Excuse-moi du retard j'étais en panne d'orange  jeudi soir.


Bises et à bientôt.




marlou 25/07/2012 21:45


Les couleurs de la vie réelle dans ces mots. J'aime...

Punch-frappé 26/07/2012 00:31



Bonne nuit Marlou. Merci d'être passée...



Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Archives

Recueils collectifs pour Lélia