Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 15:04

La danseuse creole Copyright Christian Dutasta 0126Danseuse créole

 

 

(…) Cette même année, la musique rythme la vie de l’île. Dans le bourg de Trois-Rivières, un groupe de jeunes gens ; munis de guitares, d'instruments à percussion et de trompettes, s’entraine avec acharnement.

J’ai cru entendre qu’ils n’ont aucune notion de solfège et même jamais appris à jouer de ces instruments. Mais ce qui est certain, c’est qu’ils ont au moins l’oreille musicale et beaucoup de talent ; en tout cas beaucoup plus que je n’en n’aie tiré de mes sept années de solfège et de piano.

 

D’entrainement en entrainement, ils sont peu à peu sollicités pour jouer dans les fêtes patronales, à la Messe du dimanche matin, lors des fêtes communales. Ensuite ils ont été vite très demandés pour les petits bals payants «  toufé nyens nyens[1] » de la commune et de ses environs.

 

De nombreux autres orchestres spontanés comme le leur agrémentaient la vie culturelle de l’île.

 

Certains de ces groupes arrivent à une qualité de son si parfaite qu’ils sont sollicités par les différents producteurs de disques locaux. Mais s’ils y gagnent en gloire, les sommes qui leur sont offertes sont insignifiantes, dérisoires même, et servent à peine à l’entretien et au renouvellement de leurs instruments.

 

C’était ainsi que se développait la musique en Guadeloupe dans les années 60.

 

(…) Au début des années 70, les chansons érotiques étaient  diffusées en boucle sur les canaux hertziens. Mais elles étaient généralement proscrites dans les soirées ou les boîtes de nuit. Cependant, de temps à autre, l’une d’entre elles arrivait à se faufiler entre deux morceaux. Les îliens longuement absents ou les métropolitains fraîchement débarqués étaient convaincus, en les écoutant, que le département vivait sous l’emprise du stupre et de la luxure, et que seul l’érotisme occupait les esprits. Et pourtant, ce n’était pas les plus salaces qui étaient diffusées, car beaucoup ne survivaient pas à la censure. Nous le sûmes, quand avec quelques amis, nous nous rendîmes à l’O.R.T.F, et qu’un photographe de l’antenne nous fit écouter certaines perles qui leur avaient été envoyées, mais qu’ils avaient choisi de ne pas diffuser.

 

(…)



[1]  Bals où les danseurs sont  si nombreux qu’un moucheron ne pourrait s’y faufiler 

Partager cet article

Repost0

commentaires

gilbertilo 22/05/2012 18:35


Et y a plus qu'à danser la biguine et le reggae.

Punch-frappe 23/05/2012 14:28



Et la mazurka et le bel'air



écureuil bleu 21/05/2012 21:42


Belle évocation de ces groupes animés par la musique...

Punch-frappe 23/05/2012 14:20



Ils s'enrichissaient de cette passion, et arrivaient à fédérer ceux qui les écoutaient. Une réalisation à partir de leur seul désir de jouer.



mamazerty 20/05/2012 21:36


ton article m'évoque Franky Vincent, qui n'a pas l'heur de me plaire....je ne suis pas très connaisseuse de la musique de la guadeloupe, je dirais biguine et zouk ...soleil et liberté de moeurs,
mais ce sont des clichés...


bisous Chantal

Punch-frappe 21/05/2012 02:04



C'est exactement cela. Il y avait aussi Marie-Josée Ali et bien d'autres. Maintenant elle a arrêté et présente les musiciens sur France ô. Pendant les vacances, certains se lâchent
totallement et ce genre de musique leur évoque peut-être les fameux " sea, sex et sun" du Club Med.


Mais à part ces musiques représentatives d'une époque de libération sexuelle, c'est bien le Zouk et la biguine qui caractérisent la musique traditionnelle
guadeloupéenne.



David Space 20/05/2012 19:01


Bonne fin de week-end Chantal.


@+

Punch-frappe 21/05/2012 01:55



Merci, à toi aussi David



Alexandre 20/05/2012 15:34


Oui et beaucoup de clips notamment de Franky Vincent, grivois qui n'ont pas été diffusés ou le furent plus tard.

Punch-frappe 21/05/2012 01:44



Sans être prude, il faut le reconnaître c'était bel et bien de la pornographie musicale.



Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Archives

Recueils collectifs pour Lélia