Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 10:41

martinique-carte-illustree-guadeloupe-martinique

 

          

              À 4 ans, quand elle commença à déchiffrer La Méthode Boscher, on la mit en cours préparatoire, car sur son île papillon la maternelle n’existait pas encore.

D’une main elle tenait un petit cartable dans lequel était soigneusement rangés la précieuse Méthode Boscher, deux cahiers : l’un pour le calcul, l’autre pour le français, ainsi qu’une ardoise. Dans un plumier en bois étaient alignés un crayon à mine, une gomme, deux bâtonnets de craie blanche et une petite éponge.

De l’autre main elle tenait une toute petite valise en carton contenant un encas pour la récréation.

 

            C’était une petite classe privée, tenue par une veuve. L’enseignement se faisait dans une grange, ouverte sur le devant, qui avait une allure d’étable. Y étaient également scolarisés des enfants de classes pouvant aller jusqu’au CM2.

 

             La maitresse tenait ses ouailles d’une  main de fer, et seule la chute des lychees du grand arbre de la cour suspendait pendant quelques courts instants l’attention de tous. Alors, l’institutrice les envoyait ramasser et les entreposait dans un bol, afin de récompenser les plus méritants.

            

             Tous ses cours, toutes classes confondues, commençaient par :

             «  Qui a découvert l’Amérique ?  »

 Les premiers jours, la fillette imaginait son île recouverte par un très lourd  drap en toile, avant que le très méritant Christophe Colomb ne la découvre enfin. Ce qui justifiait certainement la reconnaissance éperdue que tous semblaient lui porter et la nécessité du rappel quotidien d’un si important évènement.

      

                

Partager cet article

Repost0

commentaires

écureuil bleu 05/04/2012 09:07


Beaux souvenirs de cette première école. J'ai aussi raconté les miens...

Punch-frappe 05/04/2012 16:37



Je vais donc de ce pas sur ton blog pour en prendre connaissance



gilbertilo 26/03/2012 14:05


Tu m'excuseras de commencer par ce commentaire,mais quelle surprise!La méthode Bosher,oui ce fût mon livre d'apprentissage de la lecture.Ta plume légère nous relate des moments délicieux de
l'enfance ,mais  tes yeux d'adulte en révèle toute la gravité .Ah ce Christophe Colomb.............

Punch-frappe 27/03/2012 10:44



Grâce à cette Méthode Boscher, de nombreux enfants apprirent à lire dès l'âge de 4 ans. Alors qu'aujourd'hui de nombeux écoliers entrent en 6ème complètement illétrés. Il paraît que la méthode
globale  aurait du leur faire accéder rapidement à l'apprentissage de la lecture par la reconnaissance des signes. Mais je puis t'assurer que si l'on me présente même des centaines de fois
des signes en japonais, en chinois, en arabe ou en hébeu, ou même en russe, je ne saurais toujours pas lire ces langues, sans apprendre d'abord leurs alphabets.


Bises, @ bientôt et vive la méthode Boscher qui nous a appris tous deux à lire gilbertilo.



Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Archives

Recueils collectifs pour Lélia