Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 00:13

Fotosearch Enhanced RF Libres de droit

 

 

 Ingrédients :

 

Un vivaneau d’ 1 à 2 kilos (ou des daurades).

Deux gros oignons

Six gousses d’ail dégermées et écrasées

Une ou deux cives ou un petit bouquet de ciboulette

Un demi-bouquet de persil

Deux citrons

Quatre grosses tomates,

Quatre piments végétariens

Quelques clous de girofle

Du gros sel

 

Préparation :

 

Très souvent dans le commerce, vous trouverez du poisson des tropiques surgelé.

Afin de ne point l’agresser et qu’il conserve toutes ses qualités nutritives, le faire dégivrer progressivement  dans de l’eau froide dans laquelle vous aurez mis une poignée de gros sel.

 

Puis, écaillez votre poisson, en enlever les ouïes, et coupez les ailerons avec des ciseaux de ménage. Faites trois ou quatre grandes entailles sur chaque côté.

 

Dans un grand plat long, le citronner entièrement, salez-le  avec du gros sel, écrasez l’ail dans les interstices, ainsi que les clous de girofle, mettre l’oignon coupé en fines lamelles, y ajouter les cives coupés en très petits morceaux, et pour la ciboulette pareillement, coupez les tomates en morceaux ainsi que les piments végétariens et ajoutez-les à la préparation, y mettre un filet d’huile, retournez plusieurs fois le poisson afin que tous les ingrédients s’y amalgament correctement.

Réservez la préparation.

 

Vous pouvez la faire la veille ou deux heures avant, mais la préparation sera d’autant plus goûteuse que la marinade se sera bien imprégnée.

 

Cuisson :

 

Dans un cuiseur anti-adhérent avec couvercle, mettez une cuillère à soupe d’huile et versez le poisson et sa préparation, couvrez et faire cuire à feu doux, dix minutes environ, puis retournez le poisson. S’il n’est pas entièrement couvert, ajoutez une tomate ou de l’eau, mais ne pas oublier de rectifier l’assaisonnement. Quand l’arôme commence à se dégager, arrêter la cuisson, mais laisser  le couvercle.

 

Le court bouillon de poisson s’accompagne  de riz blanc, de bananes plantain, d’ignames, ou de malangas, mais rarement de madères.

 

Cette préparation permet aux enfants ou aux personnes sujettes à des brûlures d’estomac de s’alimenter sans crainte.

 

Pour ceux  qui préfèrent des préparations un peu plus relevées, vous pourrez y mettre du poivre de Cayenne et du piment Bondamanjak en lamelles, ou encore à part, dans  une coupelle, afin que chacun puisse assaisonner à sa convenance. 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

écureuil bleu 05/04/2012 09:05


Merci pour cette belle recette et bonne journée !

Punch-frappe 05/04/2012 16:35



Je t'en prie écureuil bleu.Bonne fin de journée.



gilbertilo 25/03/2012 21:53


Tu nous gâtes,quel fumet ,je me régale déjà.

Punch-frappe 26/03/2012 00:20



Cela est très bon aussi avec le grondin



marlou 25/03/2012 08:17


Hum le menu de demain...Merci.

Punch-frappe 25/03/2012 17:03



J'ai oublié de le signaler, mais choisis bien un poisson aux yeux clairs et aux ouies bien rouges ; car c'est signe de sa fraîcheur



Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Recueils collectifs pour Lélia