Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 20:46

 

-LES NOUVELLES LOI OGMhttp://j5iicp.blogspot.fr/2008/02/environnement-quand-les-ogm-menacent.html 

 « (…) une humanité qui, bien que scientifiquement plus avancée, mourrait depuis un demi-siècle vingt ans plus tôt que les générations précédentes à cause des nouvelles maladies (…) »

Il se remémorait encore « La Grande Escroquerie ». Et comment les habitants de la planète avaient été progressivement dépossédés de tous ses fruits.

Cela avait commencé subrepticement par l’autorisation de la culture des OGM contre l’avis et le souhait des différentes nations. Depuis, les puissants lobbies avaient peu à peu imposé leur loi ; acquérant, grâce au label d’« Innovation agricole protégée », les droits de production de presque toutes les plantes cultivées. Car, prétendaient-ils, seuls eux garantissaient des fruits et des légumes imputrescibles, débarrassés de nombreuses maladies. Et ces produits agricoles, sans graines et sans pépins, leur donnèrent rapidement la mainmise sur tous les produits de la terre. Bientôt, plus aucun potager ni verger ne se trouva hors du contrôle de ces trusts. Si certains écologistes résistaient encore, aucun appui ne leur était plus dévolu. Ils devinrent même illégaux et illégitimes. Car tout individu surpris à planter en terre des semences ou à les commercialiser était frappé, grâce au mode de contingentement, des sanctions prévues par « l’Organisation Mondiale du Commerce, de la Concurrence et des Prix ».

Il avait gardé ces graines que son poste important lui conférait la responsabilité de détruire, et choisi le moment de son repos annuel pour poursuivre son expérience. Car pendant la période des vacances, l’étau se desserrait sur les habitants de la Cité. Un Contrôleur débonnaire vérifia rapidement ses bagages. En arrivant à la cabane, il déballa son larcin, puis le disséqua précautionneusement, en extirpant les organes reproducteurs, un par un. Puis il prépara la pulpe pour la conservation afin qu’elle ne perde point sa fraîcheur et ses qualités nutritionnelles. C’était d’ailleurs l’essentiel de sa nourriture depuis de nombreuses années. Ensuite, dans un terreau naturel, il planta la moitié des graines prélevées. Les plants arriveraient à maturité pendant son temps d’inactivité. Ensuite, il veillerait à les conserver en dormance, augmentant ainsi sa réserve au fil des ans.

Quand viendrait l’âge de sa fin d’activité, il rejoindrait les marginaux de la Cité sur l’Île de la Grande Déchetterie, où les bactéries fourmillaient, puisqu’aucun pesticide n’y avait jamais été débarqué. Quand viendrait ce moment, il aurait économisé, il l’espérait, suffisamment de graines pour la planter entièrement.

Il préserverait ainsi une humanité qui, bien que scientifiquement plus avancée, mourrait depuis un demi-siècle vingt ans plus tôt que les générations précédentes à cause des nouvelles maladies. Il fallait qu’il se dépêche d’amasser le maximum de semences avant que l’espèce ne soit totalement effacée de la surface de la planète. Les données étaient là, irrévocables, implacables, il les avait lui-même personnellement compilées…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Christian 19/04/2013 16:18


Un million de signatures contre les
brevets Monsanto en 36 heures! Ensemble créons la plus grande pétition jamais vue pour stopper Monsanto une bonne fois pour toutes. Faites passer à tout le monde. 

Chères amies, chers amis d'Avaaz, 









Monsanto ne lâche pas l'affaire. Cette firme âpre
au gain a trouvé le moyen de prend contrôle de la source de toute vie,notre
alimentation! Mais nous pouvons pousser les pays européens à stopper cette entreprise destructrice en fermant à double-tour la porte des brevets.
Stoppons cette attaque contre notre nourriture. Signez!Participez au plus grand
appel de défense d'alimentation de l'Histoire en cliquant ici: 










 Ces entreprises biotech âpres au gain ont trouvé le moyen
de prendre le contrôle exclusif de la source de toute vie -- la source de notre alimentation! Ils essayent de breveter plusieurs variétés de nos fruits et légumes de tous les jours comme les concombres,
les brocolis et les melons, ce qui revient potentiellement à forcer les agriculteurs à payer pour les graines ou les exposer au risque d'être poursuivis en justice.

Mais nous pouvons les empêcher d'acheter Mère Nature. Les firmes comme Monsanto profitent des lacunes de la loi européenne pour obtenir des droits exclusifs sur des
variétés classiques de graines. Il suffit donc de combler ces lacunes avant qu'elles ne créent un dangereux précédent au niveau mondial. A ces fins, nous avons
besoin que des pays clés comme l'Allemagne, la France et les Pays-Bas -- où la contestation monte déjà -- appellent à un vote pour stopper les desseins de Monsanto. La communauté d'Avaaz a déjà
renversé des votes, et nous pouvons à nouveau y parvenir.

De nombreux agriculteurs et politiciens s'y opposent déjà -- ne reste
que le pouvoir citoyen pour obtenir de ces pays qu'ils empêchent Monsanto de faire main basse
sur notre nourriture. Signez et faites signer vos proches pour
lancer le plus grand appel de défense de l'alimentation de l'Histoire: 

http://www.avaaz.org/fr/monsanto_contre_mere_nature_rb/?bNJypdb&v=24021

Une fois que le brevet existe dans un pays, les accords commerciaux et les négociations respectent aussi ce brevet. Cela explique comment ces brevets changent totalement la façon dont notre chaîne alimentaire
fonctionne: pendant des milliers d'années, les agriculteurs pouvaient choisir leurs semences sans se soucier d’être poursuivis pour atteinte aux droits de propriété
intellectuelle. Mais désormais, les entreprises obtiennent des brevets sur nos fruits et légumes de tous les jours, forçant les agriculteurs à leur verser des redevances exorbitantes. Et les
agriculteurs ne peuvent même pas replanter les graines brevetées, Monsanto a poursuivi des centaines d'entre eux pour avoir utilisé la technique traditionnelle de re semer leurs
semences. Monsanto & Co. prétendent que les brevets favorisent
l'innovation – alors qu’en fait ils sont en train de monopoliser notre alimentation.

Par chance, le Bureau européen des brevets est contrôlé par 38 États membres qui, avec leur voix, peuvent faire capoter ces brevets
nocifs. Même le Parlement européen s’est opposé publiquement à ces types de brevets. Aujourd’hui, un énorme tollé citoyen pourrait faire interdire le brevetage
de notre nourriture… pour de bon. 

La situation est déjà calamiteuse -- à elle seule, Monsanto détient 36% des tomates, 32% des poivrons et 49% des choux-fleurs, sur
les variétés enregistrées à l'UE. Mais avec une modification simple de la réglementation, nous pourrions protéger notre nourriture, nos agriculteurs et notre planète de la prise de pouvoir des
multinationales -- tout est entre nos
mains: 

http://www.avaaz.org/fr/monsanto_contre_mere_nature_rb/?bNJypdb&v=24021

La communauté d’Avaaz n'a jamais eu peur de tenir tête à des multinationales puissantes, de repousser la mafia de Rupert Murdoch, où d’empêcher des fournisseurs
d'accès de faire main-basse sur notre Internet. Maintenant il est temps de défendre notre chaine alimentaire contre cette prise de contrôle. 

Avec espoir et détermination,

Jeremy, Michelle, Oli, Dalia, Pascal, Ricken, Diego et toute l’équipe d’Avaaz

Punch-frappé 20/04/2013 16:37



Je le subodorais quand j'ai écrit ces lignes. Mais parfois la réalité dépasse de loin la fiction.
Bon week-end Christian



écureuil bleu 21/10/2012 13:35


Ca fait peur mais c'est drolement bien écrit ! Je suis une ramasseuse de graines et j'ai toujours des plantations en cours... Bisous

Punch-frappé 21/10/2012 14:52



On y vient malheureusement peu à peu, à cause de la vénalité de certains politiques qui se laissent corrompre  par de puissants lobbys américains; représentant ce
type de culture.



Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Archives

Recueils collectifs pour Lélia