Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 23:52

la-soufri-re.jpg

 

 

Une brise légère dans les cheveux et je me suis envolée au pays des alizés ; quand le vent brasse l’air chaud, imprégné des embruns de la mer, ou de la touffeur chaude et humide de l’intérieur des terres ; exacerbant nos sens des senteurs de la végétation exubérante et prolifique qui croît dans les îles. 

 

La chaleur transpirante et moite, qui baigne la campagne l’été, m’avait gommé le souvenir de ces éventails éoliens, qui parcourent les champs et traversent des habitations ajourées ; afin que nul obstacle ne les stoppe.

Et il m’est souvenir de ces peuples de pays tempérés, qui avec une architecture compacte et ramassée, d’autres cieux, ne tenant pas compte de la direction des vents, virent leurs constructions, d'apparence robuste, balayées dès le premier cyclone; alors que les maisons créoles, ajourées de toutes parts, furent traversées sans dommage par ces vents tumultueux, qui furent trompés ; croyant que nulle main d’homme n’était venue modifier l’équilibre des choses. 

 

Ces alizés caressants, des milles doigts d’Eole, qui poussèrent les voiles jusqu’aux rivages accueillants des îles, et gardèrent ceux qui eurent l’imprudence de s’y attarder : Robinson Crusoe d’autres siècles, qui s'y installèrent pour toujours.  

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

gilbertilo 21/06/2012 19:35


Les alizés, sous ta plume nous emportent aux îles sous le vent et essaiment nos rêves .

Punch-frappé 21/06/2012 21:01



Ah ! Ah ! Tu t'es documenté sur les alizés !


Merci d'être passé et bonne soirée Gilbertilo



écureuil bleu 21/06/2012 07:28


C'est vrai que nous construisons nos maisons sans nous préoccuper du vent et qu'elles ne résistent pas toutes lorsque le vent devient très violent. Bonne journée

Punch-frappé 21/06/2012 18:08



Les anciens fabriquaient leurs maisons en tenant compte de l'orientation du soleil, de  la topographie du sol, du climat et aussi du sens des vents. Maintenant l'on
construit pour la vue et  un comfort optimal des habitants. Ce qui explique un peu toutes les catastrophes qui arrivent actuellement mais qui étaient somme toute prévisibles. N'at-on pas vu
des riverains à l'Ile de Ré pétitionner pour que on leur enlève des digues qui leur cachait / gâchait la vue, quand
l'on sait les dégâts que peut occasionner une simple tempête.



Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Archives

Recueils collectifs pour Lélia