Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 22:58

tableau-de-bernard-buffet

 

 

 

J’entre dans la pièce. Elles sont toutes là. Non pas toutes ; seulement quatre d’entre elles, et notre hôtesse bien sur. Me suivent, de quelques pas, les deux dernières, non les deux avant dernières ; car Violette et Elizabeth ne sont pas encore arrivées.

 

Soudain mon regard est sollicité par deux objets en faïence sur la table basse du salon : une cuvette de toilette et son broc. Pas vraiment assortis peut-être, car le broc est nettement plus petit et ses motifs paraissent différents. Je me lève et m’en approche discrètement afin d’en avoir le cœur net. Non, je me suis trompée. C’est bien le broc de la cuvette, et dans ce broc,  un bégonia et deux branches de  lilas ; une image champêtre et fraiche dans un objet inattendu.

 

Je souris en me souvenant d’avoir aperçu un jour dans un salon très huppé, un pot de chambre trônant fièrement. Quelques marguerites y étaient artistiquement disposées. Et tout à côté un Buffet. Pourquoi pas ? Car ils se complétaient, se mariaient même. L’on aurait même pu croire que Buffet, lui-même, avait disposé ce pot de chambre à cet endroit précis, et qu’il s’apprêtait à le peindre.

 

Tous ces objets anciens me rappelaient mon sujet de Bac de Philo, il y a déjà plusieurs décennies :

« Qu’est-ce qui fait qu’une œuvre d’Art est belle ? »

J’avais argumenté sur son utilité, parlé du travail subtil des artisans qui égayent les objets de la vie de tous les jours ; alliant ainsi l'utile à l'agréable depuis la plus haute antiquité. Mais en regardant ce broc, sur cette table basse, je ne pouvais m’empêcher de me remémorer la Salle de toilette de mes grands parents, où ces objets familiers étaient utilisés à leur juste usage.

 

Je m’imagine demain un micro-onde antique, ou pire encore une vespasienne ancienne, fièrement exposés au milieu d’un salon du futur, admirés par tous, commentés avec préciosité par des artistes reconnus, faisant autorité dans leur Art.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cricri Dutasta 24/06/2012 21:52


Les objets sont mémoires, et trèsors, mes faibles moyens de ma jeunesse, ne me permettait pas d'acheter des souvenirs, alors un galet ramassé sur une plage célèbre, ou un fossile trouver au pied
d'un vieux mur, garnissaient mes étagères. Les objets ont un âme....


Christian


 

Punch-frappé 25/06/2012 01:48



Tout à fait Christian, ces souvenirs de l'enfance nous rappellent des instants de vie.


Sans pour autant être animiste, je dirai qu'ils symbolisent des souvenirs.


Merci d'être passé Christian



écureuil bleu 23/06/2012 21:34


Oui, les objets anciens reviennent à la monde, notamment les anciens garde-manger, d'avant les frigos, en bois avec du grillage. Certains se les arrachent. Bisous

Punch-frappé 24/06/2012 00:46



J'ai connu cela dans mon enfance. C'était des sortes de garde-manger. Le grillage servait à protéger des insectes et des petits rongeurs. Une fois j'en ai vu un dans un magasin qui
importait des meubles de Thailande. Mais après réflexion, je ne l'ai pas pris, car je n'aurai pas su où le mettre chez moi.



marlalex 18/06/2012 11:41


Un sujet à méditer, pour notre richesse intérieure.


Merci et bonne semaine

Punch-frappé 18/06/2012 12:50



La beauté doit-elle  émouvoir, interpeller,  mais peut-elle également indigner, choquer ou rebuter [ lors de l'exposition des premiers tableaux impressionnistes certains
visiteurs avaient hurlé au scandale], ou se suffit-elle à elle-même ?


That's the question Mister Watson !



mamazerty 17/06/2012 15:04


le concept de beau, oh oh!!!!!méfions nous en donc!qui nous parle, serait mieux , à mon sens, qu'il(l'art) nous mette en colère, nous émeuve, nous fasse rire, nous interroge, et jamais ne nous
indiffère, quelle que soit la pensée qui nous envahira et ce que nous en dirons....à tort ou à raison....bisous et bravo cet article

Punch-frappé 17/06/2012 18:57



Merci d'être venue me rendre visite Mamazerty; parfois l'on voit un objet et la pensée s'évade. D'un simple broc....on ferait un roman.



marlou 17/06/2012 06:06


Ton article  tout en finesse me fait sourire... J'aime.


Amicalement

Punch-frappé 17/06/2012 13:13



Bonjour Marlou, c'est sympathique d'être passée. Bon dimanche à toi et bon vote, si tu te déplaces pour le faire.



Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Archives

Recueils collectifs pour Lélia