Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 19:27

 

la-soufri-re.jpg

 

 

 

Je renierai votre nom,

et oublierai qu’un jour mon pied s’est essuyé au paillasson de votre demeure.

 

Je renierai votre nom,

car je refuserai vos crimes et entendrai me laver ainsi de la souffrance que vous avez engendrée, oublier d‘avoir du un jour naître dans votre maison.

 

Je renierai votre nom,

et refuserai le moindre souverain que vous m’auriez laissé, car je veux que nul ne dise que j’ai eu quelque chose de cet héritage-là.

 

Je toiletterai mon âme et rembourserai au centuple ce que vous avez dérobé.

 

Quand brisé, je traînerai les genoux dans la poussière des routes et mendierai mon pain, alors je saurai que je pourrai renaître.

 

Je changerai mon nom et deviendrai un autre.

 

Malheureusement je ne pourrai empêcher que  vous  ne me pleuriez et m’inscriviez dans votre lignée ; croyant qu’au fond d’un trou je reposerai, assassiné.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

gilbertilo 13/07/2012 22:30


Un raclement de gorge pour mieux cracher.

Punch-frappé 14/07/2012 12:30



Tout peut se racheter, il suffit de le vouloir



Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Archives

Recueils collectifs pour Lélia