Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 00:37

carte-de-syrie

 

(…)

L’or syrien était de 22 carats et le travail d’orfèvrerie magnifique ; les vêtements en Soie brodée, souvent de très grande facture ; les bonnets de prière en dentelle très finement ouvragés.

             Comme l’Egypte n’était pas loin, j’en profitai pour aller visiter les pyramides.  C’est pour cela que  j’ai pu vous ramener cette année-là des soleils syriens en or, et des scarabées égyptiens sculptés dans de la pierre poreuse ou de l’os. ( …)

              Quand je rentrai en Syrie, à la fin des vacances de cet été de 1970, je me retrouvai dans une région géographique à l’équilibre instable, car  les Palestiniens de l’OLP, qui avaient été chassés de Cisjordanie, après le Septembre Noir, venaient d’envahir le Sud du Liban ; bien que le mouvement contre  la monarchie hachémite n’ait pas eu le soutien d’Arafat.

 

            Ce fut, je crois, l’occasion pour le royaume de Jordanie de s’accaparer des terres qu’Israël n’avait.pas encore annexées.         

                                                                                                             

              Les Palestiniens avaient pourtant toute la bienveillance de la Syrie. Aux postes frontières entre le Liban et la Syrie, ils n’avaient point besoin de laissez-passer ; il leur suffisait de dire « Fédayin ». Pourtant rien n’était vraiment fait pour les intégrer. Au contraire, sur leur passeport on apposait le tampon Palestinien, même lorsqu’ ils étaient nés ailleurs qu’en Palestine.

En fait, ils servaient d’otages aux ambitions inavouées de certains Etats arabes.

La Syrie, grâce à ces divers troubles, ne cachait pas son rêve de récupérer le plateau du Golan conquis par Israël en 1967, et pourquoi pas de reconstituer la grande Syrie en annexant le Liban, qui avait acquis son indépendance définitive en 1945. Cela lui permettrait  de bénéficier des opportunités commerciales que lui offrirait le  port de Beyrouth.  

 

(…)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marllene04 03/09/2012 14:56


J'aime tes pages d'histoire. Merci pour le partage.


Bonne semaine

Punch-frappé 04/09/2012 01:43



A bientôt Marlène et merci d'être passée.



marlou 03/09/2012 14:44


Un ami de mon père avait épousé une Syrienne qui a fait notre conquête à tous...


Une femme presque parfaite !


Bises Chantal et bonne journée

Punch-frappé 04/09/2012 01:42



Merci pour ces renseignements. J'ai eu l'opportunité de passer une année en Syrie en 1972, mais je l'ai déclinée, car le mode de vie que l'on m'avait décrit était trop éloigné du
mien.

Bises et à bientôt 



gilbertilo 02/09/2012 13:57


Chantal tu nous incites à nous informer sur des évènements qui nous sont pour la plupart inconnus.J'ai donc recherché sur le net des éclaircissement sur cette période troublée du moyen-orient.

Punch-frappé 02/09/2012 15:42



Les évènements d'hier construisent les Mondes de demain....



marlou 01/09/2012 16:26


J'ai toujours aimé la Syrie...Les gens y sont si courtois !


Merci pour ces souvenirs qui ne sont pas éloignés des miens.


Bonne soirée

Punch-frappé 02/09/2012 15:32



Tu en dis trop ou peut-être pas assez. Nos expériences se télescopent souvent.


Bises et bon dimanche à toi



Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Recueils collectifs pour Lélia