Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 01:12

Waterfall

 

 

(...)

Avant que la maladie ne le retienne alité, les après-midi, quand je n’avais pas classe, Bon-papa s’asseyait dans la berceuse de sa chambre. Je lui mettais alors une serviette sur les épaules, lui saupoudrais la tête de talc et ensuite, le coiffais. J’avais inventé, à cette époque, sans le savoir, le shampooing sec.

Je le faisais aussi longtemps que je le désirais. .Il était d’une patience infinie. 

Mais quand ses cheveux commençaient à lui recouvrir la nuque, il se rendait chez le coiffeur dont l'échoppe se trouvait de l’autre côté de la rue.

 

Parfois il souriait dans sa moustache en se souvenant de certains épisodes de sa vie passée. Je l’invitai alors à me les raconter. C’est ainsi qu’un jour il me narra, qu’alors qu’il était encore jeune homme, par une nuit sans lune ; en se fourbissant d’une batterie de casseroles attachées par des ficelles, l’un de ses frères et lui ; tous deux accompagnés d’un domestique, avaient fait croire aux habitants de leur Commune, que la «  Bête à Man Ibè  », elle-même,   était venue leur rendre visite ; frappant spécialement à certaines portes, et surtout se délectant des récits que les intéressés en faisaient le lendemain ; exploitant ainsi les superstitions populaires pour leur plus grand plaisir.

Surtout que, afin de rendre cette manifestation encore plus crédible,  ils n'avaient point manqué de pousser, lors de leurs déambulations, moult cris et borborygmes ;  en s'appliquant à inventer les plus bizarres que leurs bouches puissent émettre. 

 

(...)

Partager cet article

Repost0

commentaires

gilbertilo 31/05/2012 17:58


Toujours dans la tendresse Chantal.Vois-tu ce sont des instants de bonheur que je n'ai pas connus.J'essaie avec mon petit-fils de combler cette lacune,je goûte sans modération ces moments
précieux.

Punch-frappe 01/06/2012 02:42



Souvent la tendresse saute une génération. Parfois les grands parents sont fort utiles, ne serait-ce que pour rappeler aux parents ....



mamazerty 31/05/2012 08:28


qui était donc cette bête je suppose issue de légendes?les échanges grand parent enfant sont si riches, ils nous aident à nous construire et nous fontd  ebeaux souvenirs....bonne journée à
toi

Punch-frappe 31/05/2012 10:54



C'était une bête infernale qui était sensée battre la campagne certaines nuits de l'année. Les parents en parlaient à leurs enfants, et ainsi la légende se perpétuait



Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Archives

Recueils collectifs pour Lélia