Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 17:53

Songe de soleils et de traverses de Jean-François Blavin aux Editions du Cygne

 

 J F Blavin

 

Songe de Soleil et de traverses est le huitième recueil de poèmes écrit par Jean-François Blavin  et pas des moindres.

Cette dernière cuvée, admirablement préfacée  par Paul-Bernard Sabourin, est divisée en chapitres et en thèmes, tous titrés, introduits par une pensée ou une phrase d'un auteur apprécié ; comme une chronique annonçant le style  des vers qui vont suivre.

 

Le  prélude «  Entre deux », marque la dualité de la pensée et du cheminement. Il est à la fois contre et partie , comme les deux faces d’une même image, d’une même réalité, une différence de point de vue, selon la situation où l’on se place :

 

«  Entre-deux du chasseur

Et de sa proie sans cesse pourchassée

Ne pourrait-elle lui échapper ? »

 

L'on penserait que le passage de la ville à la campagne changerait l’empreinte de la plume du poète et éveillerait son âme bucolique.  A contrario, toute la tendresse et la compassion que le citadin qu’il est, semble éprouver, va à l’homme prisonnier de son sarcophage urbain dans «  Le rêve de ruelle » :

 

« …

Compulsion du riche

Qui achète sans compter

Son âme au comptoir

Et fièvre de l’or du pauvre

Cantonné au seul regard »

 

Ou encore :

 

« …

Dans la paix obscure

«  Balance sentimentale »

Dans le clapotis des vies »

 

 

C'est certainement pour cette raison que  la seconde partie du recueil, « Le rêve de l’herbe »,   semble plus âpre. Comme si le paysage campagnard était appréhendé tel un décor irréel, ne laissant nulle place à l’humain ; lui étant même étranger et hostile :

 

 

« …l’herbe se flétrit

Pas une âme à fleur de champ

Les humains doivent dormir »

 

« Pays des marais

Aux mille pensées enfouies

Pour l’homme distrait »

 

«  Cabine sur fil

Ta destinée elle tient

Bien sûr, à un fil »

 

«  Alpinistes s’égrenant

Sur la lèvre des crevasses »

 

Les poèmes de Jean-François Blavin sont comme d’immenses fresques ébauchant des paysages oniriques à l’encre de Chine, parfois en filigranes, tout en douceur ;  accompagnés, ponctués et illustrés fort à propos par les dessins de Nicole Durand :

 

«  Quand l’averse pille

La ville engourdie de l’aube »

 

D’autres fois, imaginés dans des teintes vives ; comme si le poète avait ciselé les décors au couteau ou  plaqué à la truelle des impressions sur la toile de son ressenti :

 

«  De l’incandescent Paris

Nous flagellant de ses flammes »

 

«  Poignard sanglant sur l’asphalte »

 

«  Torche de soleil

Tache étale de blancheur

Sur le rue figée »

 

La troisième partie ; «  Le rêve du roseau », se présente comme un image de l’illusoire, de  la fragilité ; prenant exemple sur une planète  ou un joueur malchanceux :

 

«  Planète en danger

Lobbys puissants et hostiles

Hiver comme été »

 

«  L’homme a perdu son royaume

Rebelle au réel

Somnambule de sa vie »

 

L’épilogue du livret, «  Le sens », est un rébus où le lecteur va à la recherche de sensations et de souvenirs, comme un « incipit » où il est invité à laisser libre cours à son imagination, mais dont le poète lui donne la clé.

 

Ce recueil est plus structuré que les précédents, comme si Jean-François Blavin avait  voulu nous prendre par la main et nous accompagner dans son monde poétique, nous conduire  par des chemins « de traverses » à son vrai moi créatif avec  des indices donnés ici et là avec  «  Les tribulations du rimailleur » ou « Ecriture ».

 

Cependant, pour mieux connaître, découvrir et apprécier le poète, il faut se souvenir qu’il est diseur et nouvelliste ainsi que co-directeur de deux associations littéraires :

« Les ricochets poètiques » et «  Du côté du pont Mirabeau » qui se réunissent respectivement les derniers jeudis et vendredis du mois à Paris.

 

 LES RICOCHETS POÉTIQUES au café de la Mairie (1er étage), 8 place St Sulpice 75006, à 20 h où des poètes disent leurs propres textes et ceux d'autres pays, d'autres époques, leurs poèmes se répondent. Ces conversations littéraires sont animées par Jean-François Blavin et Nicole Durand et se tiennent tous les derniers jeudis du mois (sauf en juillet, août, septembre et décembre).Se renseigner au 01 42 72 37 01

 

DU COTE DU PONT MIRABEAU :  

http://pont.mirabeau.free.fr/

 

Il faut rappeler que Jean-François Blavin est également :

Sociétaire de la Société des Gens de Lettres

Sociétaire de la Société des poètes français

Membre du Comité du Cercle d'Esthétique et de Poésie Aliénor

Membre du Comité de la Nouvelle Pléiade

Membre du Pen Club français

 

 

Article précédent :

 

 Interstitielles de Jean-François Blavin

 

 

 

  Chantal Sayegh-Dursus

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Christian Dutasta 12/04/2012 15:49


Il y a des belles paroles cascadeuses, livre à ranger dans la table de chevet. Et lire une petite cascade chaque soir, pour une nuit plus apaisante.


Christian Dutasta

Punch-frappe 18/04/2012 13:36



Oui, un très grand poète à découvrir, Christian.



francine 19/01/2012 21:36


bonsoir,


tout d'abord tout mes voeux pour cette année nouvelle.


Je suis une passionnée de Marcel Pagnol, alors j'avouerai humblement que je ne connais pas l'écrivain en question.


Amicalement francine

Punch-frappe 20/01/2012 22:41



Bonsoir Francine,


Il est vrai que Marce Pagnol....j'ai d'ailleurs acquis les enregistrements  de "La gloire de mon père" et du" châreau de ma mère" et  ne me lasse pas de les
regarder.


Seul le temps filtrera les plus belles pépites.


Amitiés


Chantal



Alexandre 21/06/2011 10:16



Voila un recueil, dont j'ai pris note, et que je ne manquerai pas de l'acheter quand j'en aurai l'occasion.



Punch-frappe 21/06/2011 12:58



Merci pour ton commentaire Alexandre, mais il serait sympathique de te rencontrer à Paris lors d'une joute poètique organisée par Jean-François Blavin un dernier jeudi du mois. D'ailleurs il
était présent à l' Isle Adam pour la journée des jardins et des poètes léliens à laquelle je t'avais également convié. Mais tu m'as dit que ce n'était que partie remise .


A bientôt donc Alex



Présentation

  • : le domaine de Chantal Sayegh-Dursus
  • : Quelques échantillons littéraires personnels, mais surtout des coups de coeur pour des auteurs ou des artistes, dont l'oeuvre ou les écrits m'ont interpellé ; ainsi que des entrevues avec des personnalités du Monde de la Culture.
  • Contact

Profil

  • Punch-frappé

http://www.lechasseurabstrait.com/chasseur/IMG/pdfs/Chantal%20SAYEGH-DURSUS-Patchwork_de_vies.pdf

vague au couchant

 

Recherche

couverture Patchwork de vies 

 

Air du temps

      Les spirituelles

 

 

Broché

Kindle

 

 

Ebooks sur Kindle

Archives

Recueils collectifs pour Lélia